Les artistes

10 questions à Bailey Eng

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?
Mes pratiques de mouvement actuelles découlent de la danse contemporaine, du break, du parkour, de la contorsion et du mat chinois. J’ai grandi à Red Deer en Alberta, où j'ai pratiqué la gymnastique artistique, la gymnastique rythmique, le volleyball et le piano. J'ai obtenu un baccalauréat en danse contemporaine de l'Université Concordia, après avoir étudié à l'École Nationale du Cirque et à l'Université York. J'ai effectué plusieurs performances qui m'ont permis d'intégrer la danse, le cirque et le parkour, notamment avec Andréane Leclerc (Nadère Arts Vivants), Jeff Hall, Compagnie WXWS, La Marche du Crabe et Les Minutes Complètement Cirque. Mon travail a été présenté à Tangente dans le cadre de Danses Buissonnières (Look, 2017), au Studio 303 dans le cadre de Remix CanDance Creative Exchange et à Toronto au Dance Matters (WithIn et WithOut, 2018). En plus de la performance et de la chorégraphie, je suis également entraîneur d'acrobatie et de danse.

Quels sont les artistes ou mouvements artistiques qui t’inspirent et t’influencent ?
Les artistes, œuvres, et moments qui incorporent et fusent différents styles, défient les limites et les extrêmes. 

As-tu une autre passion que la danse ?
Le parkour et le cirque 

Qu’est-ce que veut dire oZe pour toi ? / Quelle est la signification de oZe pour toi ? 
Une réflexion sur mon enfance, mais plus largement sur la condition humaine, sur l’inconnu, l’incertitude, la réalité et l’expérience. 

Dans quel personnage de oZe te reconnais-tu ? Es-tu plus homme d’acier, lion, Dorothée, .. ?
Le lion ! J’ai tellement de peur ! 

Ton conte préféré ? 
Mulan !

Si tu avais un pouvoir magique, lequel serait-il ? 
L’Omnilinguisme, la capacité de comprendre, de parler et de lire toutes les langues sans les avoir appris ! 

Quelle est la chose la plus importante pour toi ? 
La Liberté.

Quel est le plus grand défi que tu as du surmonter ?
Le doute de soi. 

Si tu pouvais être n’importe quoi, n’importe où, là maintenant - qui, quoi et où serais-tu ?
Un dauphin – libre, en sécurité, surtout pas en captivité. Mais seulement pour un instant, pour ensuite revenir à moi-même et  ma vie riche de ce souvenir.